Ramonage île d'Oléron

L’entreprise, Atlantique Énergie Service, AES située en Charente-Maritime vous propose ses services pour le ramonage de votre cheminée sur l’île d’Oléron, que ce soit un foyer ouvert ou une cheminé équipée d’un insert. Nous pratiquons également le ramonage des poêles à bois et de leur conduit.

Si vous êtes équipé d’une chaudière, et que nous réalisons le ramonage de votre cheminée en même temps que l’entretien de votre appareil de chauffage centrale, nous vous proposerons tarification spéciale.
Il n’y a pas de bonne ou mauvaise période pour faire un ramonage de cheminée. L’important est de le faire. Si vous le pouvez, privilégiez l’avant saison de chauffe afin de passer un hiver plus serein.
Un ramonage mécanique s’effectue feu éteint. Si ce n’est pas le cas, notre technicien ne pourra pas intervenir.

Ramonage île d'Oléron

Ramonage île d'Oléron

Ramonage île d'Oléron

Ramonage cheminée, chaudière et poêle

Rappels et informations importantes sur le ramonage

Procéder au ramonage de votre cheminée est non seulement obligatoire, mais aussi indispensable à son bon fonctionnement. En effet, il permet notamment de diminuer significativement les risques d’incendie ou d’émanation de gaz toxiques.

Ramonage de cheminée : une obligation prévue par la loi

L’article 31-6 du Règlement Sanitaire Départemental Type (RSDT) stipule que :
« Les conduits de fumée intérieurs ou extérieurs, fixes ou amovibles, utilisés pour l’évacuation des gaz de la combustion doivent être maintenus constamment en bon état d’entretien et de fonctionnement et ramonés périodiquement en vue d’assurer le bon fonctionnement des appareils et d’éviter les risques d’incendie et d’émanation de gaz nocifs dans l’immeuble, ainsi que le rejet des particules dans l’atmosphère extérieure. »

Ajoutons à cela que ce règlement ne concerne pas uniquement les conduits de cheminée, mais également tous les conduits de chaudière et de poêle.
Tout occupant d’un logement, qu’il s’agisse du locataire ou du propriétaire doit obligatoirement faire ramoner le conduit de sa cheminée ou de son poêle à bois au moins une fois par an. Certains règlements sanitaires départementaux ou communaux prévoit une sanction pour défaut de ramonage consistant en une amende pouvant aller jusqu’à 450 euros.

Certificat de ramonage : obligatoire ?

Après intervention, le professionnel qualifié peut vous délivrer un certificat de ramonage réclamé par les assurances en cas de sinistre, certificat que vous ne pourrez pas présenter si vous effectuez vous-même le ramonage.

Cependant, si vous disposez de tout le matériel de ramonage, rien ne vous empêche de pratiquer vous-même un ramonage supplémentaire mécanique de votre conduit, cela ne pourra être que bénéfique à votre installation et votre sécurité.

Mise en garde sur les bûches de ramonage : le certificat de la bûche de ramonage

Le ramonage obligatoire est un ramonage mécanique.
  • La bûche de ramonage propose un ramonage chimique qui, même s’il est parfois efficace, n’est pas suffisant.
  • Le CSTB précise par ailleurs que « l’utilisation de produits chimiques ne pouvant être que complémentaire (…) », il est nécessaire d’effectuer un ramonage mécanique fait par un professionnel.

Par conséquent, les certificats proposés avec les bûches de ramonage ne seront généralement pas pris en compte par vos assurances.

Mise en garde sur les ramonages chimiques

Vous trouverez sur le marché des produits chimiques vous garantissant un ramonage de qualité, certains sont même accompagnés de certificat. Sachez que ces documents n’ont aucune valeur auprès des assureurs.

« On entend par ramonage, le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit de fumée, afin d’en éliminer les suies et dépôts et d’assurer la vacuité du conduit sur toute sa longueur. » (Art. 31-6 du RSDT)